S’informer

Rendez-vous salarial 2019… Tout sauf un rendez-vous salarial !

Comme cela avait déjà été le cas en 2018, Olivier Dussopt n’a pas tenu de rendez-vous salarial ce 2 juillet 2019. Cette réunion ressemblait plus à une présentation du futur agenda social.

Sans surprise certes, aucune mesure générale n’a été annoncée.
(suite…)

Quand la tomate bio attire les profiteurs de l’agrobusiness

Quand une agriculture alternative se développe, les profiteurs de l’agrobusiness accourent pour se goinfrer !

Après avoir dénigré l’agriculture biologique, traité les producteurs bio de hippies et les consommateurs de bobos, les lobbyistes de l’agriculture intensive veulent maintenant passer au bio, attirés par sa forte dynamique économique. Mais ils veulent passer au bio à leur sauce, en mode industriel avec production de légumes en toutes saisons, sous serres chauffées au fioul, une aberration quand on sait qu’une tomate ainsi produite émet 7 fois plus de CO2 qu’une tomate bio de plein champ. (suite…)

Que se passe-t-il dans l’enseignement supérieur agronomique et vétérinaire ?

L’enseignement supérieur agronomique public a un rôle de service public essentiel à garantir au sein du Ministère de l’Agriculture. Une mission de service public d’éducation supérieure tout d’abord, en proposant des formations de licences professionnelles, d’ingénieurs et de masters répondant aux besoins de compétences des secteurs professionnels de l’agriculture, de l’agro-alimentaire, de l’environnement ou encore du développement agricole et rural, tout en apportant un regard critique sur le rôle de l’agriculture dans la société et en étant tourné vers les transitions agro-écologiques, climatiques et sociétales aujourd’hui incontournables. (suite…)

Macron aux Gilets jaunes : quelques concessions pour que rien ne change

6 mois de mobilisations des Gilets jaunes, des syndicats, des enseignant-es, des agent-es des impôts, des retraité-es et de bien d’autres encore… Macron répond-il à ces mobilisations ?
La lecture du contenu de l’allocution télévisée qu’il devait initialement prononcer lundi soir est édifiante.
Si certaines mesures montrent sa volonté de calmer le jeu, il n’en demeure pas moins qu’elles ne sont ni la réponse aux demandes des Gilets jaunes, ni à celles qu’ont exprimées les travailleur-euses et les syndicats dans les grèves et dans la rue.

(suite…)

Suivez aussi l’actualité de Sud Rural Territoires sur (logo de Fessebouc) Facebook et (logo de twitter) Twitter.